Sport et argent, l’amour fou !

J’ai acheté aujourd’hui le hors-série de Courrier International “Sport et argent, l’amour fou !” (8,50 euros).

J’y ai trouvé trois bons articles dédiés au sport féminin :

* “Fauchées mais numéro 1″ sur l’équipe de football du Japon : elles ont remporté la dernière Coupe du monde mais n’ont ni encadrement, ni sponsors. Les joueuses enchaînent les petits boulots pour la plupart. L’article raconte leur mode de vie, et comment elles sont devenues le symbole du redressement de ce pays meurtri après le tsunami.

* “Merci, monsieur le banquier” : la Deutsche bank vient en aide aux sportifs de haut niveau qui ont du mal à joindre les deux bouts. Parmi eux, Kim Bui, 23 ans, gymnaste et étudiante. Ou encore Verena Sailer, championne d’Europe du 100 mètres.

* “Cherche financement pour Londres” : la sprinteuse handisport Maya Nakanishi a posé nue pour un calendrier pour financer son déplacement aux Jeux paralympiques de Londres. On la découvre dénudée avec sa prothèse à la jambe.


Le calendrier a fait le buzz sur le web et s’est trouvé en rupture de stock. Résultat des courses : la Japonaise a gagné son ticket pour les JO grâce aux ventes. Dommage d’en arriver là ? Oui. Mais ces photos obligent aussi à porter un autre regard sur le handicap.

Je trouve intéressant et significatif que dans un magazine dédié à l’argent dans le sport, les articles concernant les sportives pointent tous du doigt le manque de moyens financiers dans le sport féminin ! Je vous recommande ce hors-série qui aborde le sport sous un prisme original, des supporters qui gèrent leur club de foot aux volants de badminton fabriqués en Inde.

About the Author sportissima

Leave a Comment: