Samantha Davies, seule femme au départ du Vendée Globe

Samantha Davies est une navigatrice britannique née en 1974 à Portsmouth. Elle a commencé sa carrière en 1998 et s’entraîne au Pôle France de Port‐la‐Forêt. Elle a navigué sur toutes les mers du globe et disputé d’innombrables courses : 4 Solitaire du Figaro, 2 Transat Jacques Vabre, 1 Vendée Globe en 2008/2009 (elle a terminé à la 4ème place), 1 Transat Anglaise, 3 Transat Ag2r et bien d’autres… Elle a couru sur toutes sortes de bateaux, décroché de nombreux records et s’apprête à s’élancer sur le Vendée Glode à bord de son 60 pieds Savéol !

On apprend ainsi dans un article du Figaro que son  » grand-père maternel construisait des bateaux. Côté paternel, l’autre grand-père était sous-marinier dans la Royal Navy pendant la Deuxième guerre mondiale. […] Avec des parents eux-mêmes bercés tout jeunes par la mer, Samantha a passé toutes ses vacances d’enfance en bateau, souvent en Bretagne, dans l’ouest de la France où elle habite désormais, même si son sport de jeunesse, toujours dans l’eau certes, c’était la natation synchronisée. »

Elle est devenue maman en septembre 2011. « Et ne lui demandez pas si « ce n’est pas trop dur » de laisser pendant trois mois son fiston d’un an à terre. « Il y a d’autres skippers du Vendée qui ont des tout petits enfants. Mais moi, comme je suis une femme, on me pose tout le temps la question… Pour moi, le plus dur, c’est pour ceux qui restent », souligne-t-elle » dans le Figaro.

Elle a lancé cette année une ligne de vêtements avec la marque vendéenne Mât de Misaine. Parka, pantalons, tee-shirts, polos, doudounes… Tous les graphismes ont été inspirés par les souvenirs de Sam durant son premier Vendée Globe. Le logo reprend la couleur et l’animal fétiche de Sam : le flamant rose. Pour les fans de recyclage, optez pour le cabas fabriqué à partir de voiles de course qui ont fait le tour du monde lors du précédent Vendée Globe. Frappé du numéro 29, celui du voilier Savéol, il a été produit en série limitée (100 pièces au total). Numéroté, chaque exemplaire de ce sailbag a été signé de la main de Sam Davies. Il vous en coûtera tout de même 169 euros.

Vous pourrez suivre ses aventures sur Twitter : « J’ai la chance de pouvoir participer au Vendée Globe et de faire le tour du monde, je veux que la twittosphère vive cette expérience avec moi ! »

Une autre femme voulait participer à la course, mais elle ne sera pas au départ samedi 10 novembre, faute de financements. Anne Liardet proposait pourtant un projet fort intéressant baptisée « Egalité ». Le but était de promouvoir via son monocoque de 18 mètres l’égalité hommes-femmes : « Mon projet est certes de repartir en mer, mais il deviendrait un rêve si ce tour du monde pouvait servir la cause de l’Égalité entre les femmes et les hommes. J’aimerais entraîner dans le sillage de ce beau projet, quelques femmes chefs d’entreprises pour lesquelles je porterais fièrement la marque et la sensibilité… ». On espère que la navigatrice française sera au départ de la prochaine édition !

Regardez l’arrivée de Samantha Davies aux Sables d’Olonnes

Pour ne rien manquer de la course de Sam Davies : www.saveol-samdavies.com et @samanthadavies sur Twitter

About the Author sportissima

Leave a Comment: