Retrouvez Valérie Nicolas dans « Le sport, dernier bastion du sexisme ? »

On a eu le plaisir de la retrouver pendant les JO de Londres. Pas sur les terrains, mais aux commentaires des matchs de handball féminin. Valérie Nicolas faisait en effet partie des consultantes de France Télévisions pour l’évènement.

L’emblématique gardienne de but de l’équipe de France, 37 ans, a mis cette année un terme à sa carrière sportive. Une carrière exceptionnelle qui a fait de cette Bretonne l’une des plus grandes joueuses de handball de tous les temps. À son palmarès : un titre de championne du monde (2003), une finale de Mondial (1999), deux médailles de bronze à l’Euro (2002 et 2006) et une demi-finale aux Jeux olympiques (2004).

Au total, elle a cumulé 243 sélections en équipe de France. Après avoir connu le professionnalisme et remporté une Ligue des champions en club au Danemark, Valérie Nicolas avait choisi en 2008 de rejoindre Nice avec un double projet : préparer son avenir professionnel et ramener le club en première division.

Elle revient sur ce choix dans mon livre, dont voici un extrait : « J’aurais pu rester au Danemark plus longtemps, mais j’ai voulu anticiper ma reconversion et prendre les devants pour mon après carrière. J’ai eu une belle opportunité à Nice. On me proposait de travailler comme chargée de mission à la mairie de la ville, tout en aidant le club qui évoluait alors en nationale 2, ce qui correspond à la quatrième division. J’adore mon poste : j’aide à développer le sport et les événements sportifs dans une ville qui aspire à retrouver une forte identité à ce niveau. En parallèle, en quatre ans, le club est remonté au plus haut niveau et je me suis vraiment éclatée. J’ai beaucoup aimé transmettre ma passion et mon savoir-faire. Cela m’a permis de terminer ma carrière en douceur. »

Et fait un petit bilan des JO de Londres sur son site:  » Les handballeuses françaises avaient les cartes en main pour réussir de belles choses au JO… Mais… Rien est écrit et un match reste un match !!! C’est cruel…Par contre, nos experts se sont gavés et je suis bien contente pour eux. Ils sont sur une autre planète !!! Bilan des jeux : ÉNORME. Je me suis régalée, j’ai assisté à pas mal de sports et j’ai vu (enfin surtout entendu) la cérémonie de clôture. Bref, un pur bonheur !! »

About the Author sportissima

Leave a Comment: