Quand Laure Manaudou rend hommage à Laura Flessel…

… et à toutes les championnes ! Laure Manaudou tient une chronique dans le Journal du dimanche. La dernière est parue ce week-end, peut-être l’avez-vous déjà lue… Au cas où…

La nageuse y rend hommage à la porte-drapeau de la délégation française aux prochains JO, Laura Flessel. Cet hommage aborde également avec justesse les difficultés d’être maman et sportive de haut niveau, mais aussi la sous-médiatisation des championnes par rapport à leurs homologues masculins. Ces sujets, trop peu souvent abordés dans la presse, ont trouvé là une ambassadrice de choix.

Voici quelques extraits de la chronique de Laure Manaudou intitulée “Ma chère Laura” paru dans le JDD :

” […] Je me rends compte aujourd’hui que je n’avais même pas 10 ans quand tu as été championne olympique à Atlanta. Cet été-là, je devais être comme tous les ans dans un camping de Provence avec mes parents… Dans deux gros mois, je disputerai mes troisièmes Jeux alors que tu t’attaqueras à tes cinquièmes, à 38 ans! C’est impressionnant. Il faudra que tu me dises comment tu fais, combien d’heures tu t’entraînes chaque semaine, si tu prends des vacances… […]

On a un prénom, presque, en commun et surtout je suis maman comme toi. Je sais quels sacrifices il faut accepter pour se maintenir ou revenir au plus haut niveau. Quand je vois que tu as été vice-championne du monde cinq mois après la naissance de ta fille, sans vraiment t’arrêter de t’entraîner, je me dis que tu es décidément incroyable. Moi j’ai carrément arrêté le sport pendant deux ans et j’ai eu ma petite Manon pendant cette période. Revenir m’a pris du temps, mon corps a eu du mal à s’y remettre.

C’est aussi parce que tu es une femme que je suis contente que ce soit toi notre étendard à Londres. Je suis très fière de faire partie d’une délégation qui sera enfin conduite par une femme alors que les derniers porte-drapeaux étaient des hommes. […]

Laura, tu fais partie de mon top 3 français avec Amélie Mauresmo et Marie-Jo Pérec, notre dernier porte-drapeau féminin. Tiens, ce sont trois femmes de très haut niveau et à fort caractère. Parce que l’un ne va pas sans l’autre à mon avis. Avec la parité du nouveau gouvernement, on parle beaucoup ces jours-ci du rôle des femmes dans la société. Nous les sportives, je ne peux pas dire que nous sommes maltraitées. On peut seulement regretter parfois que les médias et le grand public s’intéressent plus aux disciplines pratiquées par les garçons. C’est le cas des deux épreuves reines des Jeux : le 100 m de natation et le 100 m d’athlétisme. Hommes ou femmes, le travail des athlètes est pourtant le même. […]“

Lisez l’intégralité de la chronique de Laure Manaudou sur le site du JDD.

Photo Eric Dessons / JDD

About the Author sportissima

Leave a Comment: