La pompe fait partie des exercices de musculation les plus pratiqués puisqu’elle sollicite tous les muscles de la partie supérieure du corps : les pectoraux, les deltoïdes antérieurs ainsi que les triceps, et même les autres muscles. Alors, si vous faites déjà de la pompe au quotidien mais vous voulez vous expérimenter un peu plus pour accroître votre performance, voici 5 manières qui vous permettront d’améliorer votre technique.

1-    La position

La position qu’on choisi lors de la pompe compte énormément, alors, pour la faire correctement, il faut que le menton soit en position basse et les bras en position haute. Les mains devront être alignées aux épaules, et les jambes étendues derrière, tout en gardant les orteils et les talons joints. En même temps, gardez la tête, le cou, le dos, les épaules et les jambes bien alignés.

2-    Le rythme

On distingue deux rythmes différents lorsqu’on parle pour la pompe : débutant et avancé. Pour le débutant, la descente se fait lentement et la montée se fait rapidement. Et pour le rythme avancé, c’est tout à fait le contraire puisque la descente sera rapide et la montée sera lente. Alors, essayez avec le rythme plus avancé pour améliorer votre capacité.

3-    La respiration

On distingue aussi deux techniques différentes concernant la respiration pendant la pompe : inspirer lentement pendant la descente et expirer rapidement pendant la montée pour les débutants, et  dans le sens contraire pour les professionnels. Pourtant, l’inspiration vient rarement pour les plus avancés, par exemple après avoir fait 10 à 15 pompes, car il sera difficile de le faire quand on fait la pompe rapidement.

4-    Le repos

Il faut aussi faire du repos lors de la pompe, et pour le faire, nous avons l’habitude de baisser tout de suite la hanche et de secouer les bras. Pourtant, ce n’est pas une très bonne idée car les muscles s’arrêtent brusquement. Alors, la meilleure manière de faire du repos est de placer les hanches le plus haut possible et de tendre les bras et les jambes. Avec cette position, vous allez détendre au maximum les muscles sollicités lors de l’exercice, tout en stimulant petit à petit les muscles qui n’ont pas participé à l’entrainement.

5-    La variation des exercices

Vous devriez aussi varier les exercices pratiqués au lieu de faire le même mouvement tout le temps pour le rendre plus agréable. Pour cela, il y a :

  • La pompe verticale où vous devriez mettre vos paumes contre le mur en éloignant vos pieds à peu près 70 cm du mur, et en gardant la tête, le dos et les jambes bien alignés
  • La pompe inclinée où vous placerez vos mains sur une chaise lors de la pompe
  • La demi-pompe où vous allez mettre un objet ayant une hauteur de 20 cm environ au-dessous de votre hanche
  • La pompe sur les genoux où vous devriez agenouiller sur le sol et placer la poitrine contre le sol lors de la descente

 

Pour conclure, la pompe est l’exercice le plus important si on pratique la musculation, ou si on est tout simplement un sportif. Alors, si vous voulez améliorer votre performance, nous espérons que les petits conseils que nous venons de vous donner vous aideront à avancer un peu plus dans vos entrainements.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *