J’ai testé la machine d’étirements Evolis

Du sport sans effort ? La promesse est alléchante… Direction la toute nouvelle boutique Holiste à Paris, à deux pas de la Place de la Bastille. La machine d’étirements m’attend au sous-sol, dans un décor assez zen. Son petit nom ? Evolis, qui résonne au départ dans mon esprit comme Evil… Je redoute une version moderne du bon vieux supplice par écartèlement qui me tirerait bras et jambes sans ménagement.

Pascale, ma coach, m’aide à enfiler des guêtres de suspension dures. Ce sont les accessoires bleus sur les photos. Je m’allonge sur le banc, et Pascale accroche mes chevilles au pédalier motorisé en clipsant les guêtres dessus. Impossible de filer, me voilà accrocher. Pascale met en marche Evolis. Je retiens ma respiration… avant de me rendre compte que mes jambes pédalent toutes seules. Le mouvement circulaire est doux, et moi je n’ai rien à faire. Si ce n’est me détendre, fermer les yeux et bien respirer. Ouf ! C’est ce que Pascale appelle les étirements passifs. Au bout de cinq minutes, le mouvement s’inverse, je pédale à l’envers, en arrière, toujours sans faire le moindre effort. Je me relaxe, mon dos et mes jambes s’étirent progressivement.

« On va passer aux étirements actifs », me prévient Pascale. Les choses sérieuses commencent me dis-je. Comment ça marche ? Je dois résister à un étirement en contractant les muscles du bas du ventre et des jambes. Là encore, tout se fait en douceur. Le mouvement est très instinctif, je me laisse guider par l’appareil pour savoir quand faire un effort pour repousser la résistance en fléchissant mes genoux. C’est un peu comme quand on fait du rameur, sauf que là je suis allongée, mon dos bien calé. Après l’effort, mes jambes s’étirent grâce au mouvement de la machine. Quelques minutes plus tard, je travaille également les bras, sur le même principe de résistance. Le mouvement s’inverse ensuite en changeant de sens.

Voici Evolis en vidéo (bon moi je n’avais pas hélas ce décor extérieur !) Vous comprendrez vite comment ça marche avec ses images, même si le commentaire audio n’est pas terrible…

Une séance dure en moyenne une vingtaine de minutes. Je me relève détendue : je ne suis pas fatiguée, mais je sens que mes muscles ont travaillé, surtout au niveau des jambes et des abdos. En phase active, ou dynamique, le muscle est activé pendant son étirement. En phase passive, le muscle est étiré quand il est relâché.

Les bienfaits d’Evolis ? Rééquilibrage postural, tonification musculaire, relaxation par les étirements et coordination motrice. La machine est particulièrement recommandée aux personnes souffrant du dos, aux femmes pour muscler le périnée après un accouchement, mais aussi aux sportifs pour optimiser la récupération.

Les plus ?
L’effort est progressif, sans à-coups. On se détend tout en se musclant. On travaille sa respiration, ses abdos, son dos et ses jambes.

Les moins ?
Les séances peuvent sembler répétitives. On ne transpire pas, donc pour les plus sportifs, c’est un complément à d’autres activités plus dynamiques.

Où pratiquer ? Chez un praticien de santé, en centre de thermalisme et thalassothérapie et dans les boutiques Holiste :

• A Paris : 29, Boulevard Henri IV – 75004 PARIS – Tel : 01 42 78 42 09.

 

A Lyon : 13, rue Dumenge – 69004 LYON – Tel : 04 72 10 03 12

Prix : 18 € la séance. Forfait 5 séances : 80 €. Forfait 10 séances : 150 €

Plus d’infos : www.holiste.com

About the Author sportissima

Leave a Comment: