Cours d’Aqua Running : j’ai couru dans une piscine !

Ce midi, pause déjeuner sportive. Direction le Club Med Gym de Grenelle, situé dans le 15ème arrondissement de Paris. Après l’Aquabike, place à l’Aqua Running. La version aquatique du footing sur tapis de course.

Première bonne surprise, le club renferme une grande piscine, pas un bassin olympique n’exagérons pas tout de même, mais un bel espace pour nager et participer à des cours collectifs.

J’enfile mon bonnet de bain et des chaussons (avec ça j’ai un look trop glam !), je rentre dans l’eau à 28° (c’est pas méga chaud) et je récupère le tapis de course immergé dans la piscine par le prof (ouf, c’est pas trop lourd). Nous sommes une petite dizaine, que des femmes. On espace les appareils, on déplie le tapis à l’aide d’une petite manivelle, on branche la musique, et c’est parti !

On démarre avec un petit échauffement, on marche sur le tapis légèrement incliné, la tête et les épaules hors de l’eau. On tient une barre semblable à un guidon. Ici, pas de tapis motorisé. Le tapis est composé de cylindres qui tournent sur eux-mêmes en avant et en arrière.

Il faut donc s’habituer à bien poser les pieds à plat : pour entrainer la rotation des rouleaux, on doit appuyer et dérouler chacun de ses pas, en affrontant la résistance de l’eau. Plus on accélère, plus la résistance de l’eau est forte.

Après la marche façon ski de fond, vient le temps de la course. Par petites foulées d’abord, puis le rythme s’accélère et les bras, aussi, entrent dans la danse. Moi qui trouvais l’eau un peu froide au début du cours, me voilà réchauffée, mes mollets aussi ! On fait du fractionné en alternant petits sprints et course plus lente.

Je m’attendais à ne faire que courir. Et bah je me suis trompée ! On se met ensuite de profil, on écarte les pieds, fléchit les genoux : nous voilà parti pour une séance de flexions de jambes. Là encore on alterne les rythmes et l’amplitude des mouvements. Résultat : ça brûle les adducteurs !

On reprend la course en ajoutant cette fois des montées de genoux hors du tapis. 30 minutes déjà que l’on se remue dans l’eau… et pas le temps de s’ennuyer ! On termine la séance par quelques exercices d’aquagym plus classiques, dont une bonne série d’abdos, et par des étirements.

Le plus de l’Aqua Running ? Les mouvements sont plus doux que lors d’une course à pied classique. Le fait de flotter limite considérablement les impacts et traumatismes des articulations sollicitées. Je suis privée de footing à cause de problèmes de dos, dans l’eau je suis réconciliée avec la course à pied. En plus, on s’amuse tout en se défoulant vraiment et on peut adapter les exercices à sa condition physique. Quand je sors de l’eau, je sens que mes muscles, surtout les jambes et les abdos, ont travaillé en profondeur. Aie, il faut que je monte des escaliers pour retourner au vestiaire…

Vous trouverez des cours d’Aqua Running dans les Club Med Gym, mais aussi dans d’autres clubs et instituts un peu partout en France.

About the Author sportissima

Leave a Comment: