#blog

5 raisons de lire « Le sport fait mâle » de Carine Guérandel

Alors que les Jeux olympiques battent leur plein, je me suis plongée dans Le sport fait mâle. La fabrique des filles et des garçons dans les cités, ouvrage de la sociologue Carine Guérandel issu de sa thèse et préfacé par Christine Mennesson (1). Pourquoi le lire à votre tour ?

Le sport fait male carine guerandel

1° Parce que Carine Guérandel donne à voir une hétérogénéité de situations, loin de la vision homogène et stigmatisante qui colle généralement à la peau des ados habitant dans les quartiers.

2° Parce qu’elle interroge le rôle des adultes qui encadrent les jeunes, dans la reproduction ou le questionnement des rapports sociaux de sexe et de classe. Souvent peu conscients des enjeux liés à la construction du genre, ils tendent à reproduire la hiérarchie entre les sexes. D’où l’importance de leur formation à ces enjeux.

3° Parce qu’elle apporte un éclairage historique indispensable pour mieux comprendre la situation actuelle. Elle revient notamment sur les actions de prévention et d’insertion par le sport menées par les pouvoirs publics à destination des seuls garçons, dès le début des années 80, pour lutter contre les violences urbaines.

4° Parce que, aussi rares soient-ils, les exemples positifs montrant que le sport peut atténuer les inégalités entre les filles et les garçons ou encore déconstruire certains stéréotypes ne sont pas oubliés. Ils montrent que pour penser l’égalité, il faut organiser la mixité.

5° Parce que la parole est donnée aux jeunes pratiquants, mais aussi à leurs encadrants. Une vraie enquête de terrain.

Rappelons, enfin, que dans les ZEP, les filles sont deux fois moins nombreuses que les garçons à faire du sport et présentent un taux de pratique inférieur aux moyennes nationales.

(1) Carine Guérandel, Le sport fait mâle. La fabrique des filles et des garçons dans les cités, Grenoble, PUG, coll. « Sports, cultures, sociétés », 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *